Cinélégende

accueil> archives > >programme 2018-19> Cinéma et mythologie

7 au 12 octobre - éternelle jeunesse et image de soi

Fedora de billy wilder

Allemagne de l'Ouest, France - 1978 - 116 minutes - couleurs - VO

Scénario : Billy Wilder, I.A.L. Diamond, d'après une nouvelle de Tom Tryon
Image : Gerry Fisher
Musique : Miklos Rozsa
Interprètes : Marthe Keller (Fedora jeune / Antonia), William Holden ("Dutch" Detweiler), Hildegard Knef (comtesse Sobryansky / Fedora âgée), José Ferrer (docteur Vando), Michael York (lui-même), Henry Fonda (lui-même)

De grandioses funérailles sont consacrées à Fedora, une ancienne star d'Hollywood, à la beauté légendaire. Barry "Dutch" Detweiler, scénariste-producteur indépendant, y assiste et se remémore sa tentative, deux semaines plus tôt, dans l'île grecque où elle s'était isolée, d'obtenir son retour à l'écran. Il s'était heurté à la ferme opposition de ses proches qui faisaient barrage.

Près du corps, toujours aussi jeune apparemment, de Fedora, Dutch exige des explications. Un nouveau flashback fera la lumière sur la réalité que recouvrait la légende.

La Belle, de arunas Zebriunas

Lituanie - 1969 - 66 minutes - noir et blanc

Réalisation : Arunas Zebriunas
Intrerprète : Inga Mickyte

Les enfants du quartier jouent souvent à un jeu : ils forment un cercle au centre duquel l'un d'entre eux danse pendant que les autres lui adressent des compliments. Inga, une fillette innocente qui vit avec sa mère célibataire, en est souvent la vedette. C'est pourquoi on la surnomme "La Belle". Mais un nouveau garçon s'installe dans le quartier. Il ne s'intègre pas bien, et, comme il n'aime pas les taches de rousseur d'Inga, il lui dit qu'elle est laide, ce qui la blesse profondément. Elle part à la recherche de la vraie beauté...


23 au 29 novembre - l'appel des ailleurs

lola, de Jacques demy

France - 1961 - 90 minutes - noir et blanc

Scénario : Jacques Demy
Image : Raoul Coutard
Musique : Michel Legrand
Interprètes : Anouk Aimée (Lola), Marc Michel (Roland Cassard), Alan Scott (Frankie), Jacques Harden (Michel), Elina Labourdette (Mme Desnoyers), Corinne Marchand (Daisy)

Lola, danseuse de cabaret, attend depuis sept ans, avec son fils Yvon, le retour de Michel, l'homme de sa vie parti faire fortune dans une île du Pacifique. Elle retrouve Roland, un ami d'enfance qui retombe amoureux d'elle. Elle voit, lorsqu'il fait escale, un marin américain, Frankie, qui lui rappelle Michel ; Roland fait la connaissance de Mme Desnoyers et de sa fille Cécile, laquelle se lie d'amitié avec Frankie. Tandis que Lola chante et danse à l'Eldorado…

Les destins se croisent dans cette ville de Nantes dont le port évoque de lointains rivages et qui s'offre comme une invitation au voyage.


26 février au 1er mars - retour à la terre-mère


l'homme tranquille, de john ford

 USA - 1952 - 129 minutes - couleurs - VO

Scénario : Frank S. Nugent, d'après la nouvelle parue dans The Green Rushes de Maurice Walsh
Image : Winton C. Hoch
Musique : Victor Young
Interprètes : John Wayne (Sean Thornton), Maureen O'Hara (Mary Kate Danaher), Victor McLaglen (Will "Red" Danaher), Barry Fitzgerald (Michaleen O'Flynn), Ward Bond (le père Peter Lonergan)

Responsable de la mort de son adversaire au cours d'un combat, le boxeur Sean Thornton décide d'abandonner sa carrière en Amérique pour retourner dans son Irlande natale et y couler des jours paisibles. Il veut racheter son cottage familial, mais se heurte à l'hostilité de Will "Red" Danaher qui le convoitait. Leurs rapports vont encore s'envenimer lorsque Sean courtisera Mary Kate, la sœur de Will. Le conflit prend des proportions homériques et galvanise toute la communauté villageoise.



2 au 5 avril - désir d'humanité

les ailes du désir, de wim wenders

Allemagne de l'Ouest, France - 1987 - 128 minutes - noir et blanc/couleurs 

Scénario : Frank Peter Handke, Wim Wenders
Image : Henri Alekan
Musique : Jürgen Knieper
Interprètes : Bruno Ganz (Damiel), Solveig Dommartin (Marion), Peter Falk (lui-même), Otto Sander (Cassiel), Curt Bois (Homer)

Berlin, avant la chute du Mur. Des anges observent et écoutent les humains. Nul ne les voit, ni ne perçoit leur présence, sauf les enfants. Ils veillent sur tous ces individus et recueillent leurs pensées les plus intimes. Mais, s'ils ressentent toutes leurs émotions, ils restent incapables de participer à leur vie, de partager leurs destinées. Or Damiel s'éprend d'une belle trapéziste au point qu'il décide d'adopter l'humaine condition, de s'incarner sur cette terre et, par conséquent, de devenir mortel.