Cinélégende

accueil > archives > > programme 2018-19> L'appel des ailleurs

l'appel des ailleurs 

mardi 27 novembre, 20h15 : Film
Lola  (France, 90 min.) de Jacques Demy, avec présentation et débat en présence de Louis Mathieu

Cinéma Les 400 coups, 12, rue Claveau, Angers
8 €, réduit 6,50 €, carnets 5,30 € ou 4,70 €, moins de 26 ans 5,90 €, moins de 14 ans 4 € - tarif groupe, les matins  également, sur réservation (02 41 88 70 95) : 3,80 €

jeudi 29 novembre, 18h30 : Conférence
L'appel de l'ailleurs… le mythe du voyage par Geoffrey Ratouis, historien

Indiana Jones, Luke Skywalker, Harry Potter : toutes les grandes sagas débutent par une envie d'ailleurs, par cet appel vers l'inconnu qui poussent un professeur d'université, un fermier ou un orphelin à tenter cette aventure qui fera d'eux un héros. Car si les voyages forment la jeunesse, ils forgent également les mythes.
Institut Municipal, place Saint-Eloi, Angers
Gratuit

Gratuit

vendredi  30 novembrebre, 20h à 22h : Atelier d'écriture, avec Véronique Vary de l'association Passez-moi l'expression !

La Marge, 7 rue de Frémur, Angers 
Ouvert à tous : novices ou plus expérimentés
40 euros le cycle / 12 euros l'atelier
Renseignements et réservations : 02 41 86 70 80 -
varyveronique@hotmail.com

Commentaires

Textes de Philippe Parrain

Ah ! que le monde est grand à la clarté des lampes !
Aux yeux du souvenir que le monde est petit !
Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal, Le Voyage

On sait bien que c'est toujours plus beau ailleurs. Cet adage semble plus vrai que jamais par ces temps de grandes migrations, où il devient pour certains impossible de vivre, ou de simplement survivre dans les lieux auxquels on appartient. Le drame de tous ces déracinés de la vie, et le désenchantement qui inévitablement les guette ne pourront jamais effacer la force des rêves qui les portent.

Il est certain que les peuples et les hommes ont toujours été aspirés vers de lointaines et fabuleuses contrées qui leur promettaient l'Eldorado, quitte à s'égarer en chemin. L'histoire, mais aussi les mythes et les légendes nous content les errances de ces "étonnants voyageurs" qui, à l'exemple de Baudelaire, n'hésitent pas à plonger "au fond de l'Inconnu pour trouver du nouveau".

Lola

Jacques Demy avait conçu ce premier long-métrage comme une comédie musicale, en couleurs. Les impératifs financiers ne lui ont pas permis de s'embarquer si tôt dans un tel monde "en-chanté", rêve qu'il concrétisera deux ans plus tard avec Les Parapluies de Cherbourg. Il était alors resté sur la rive, tout en guettant les horizons.

C'est Georges de Beauregard qui, après la révélation et le succès public d'À bout de souffle, produit Lola, ce qui inscrit le réalisateur dans la lignée des jeunes turcs de la Nouvelle Vague, opposés à tout académisme et en prise directe avec l'évolution de la société. L'inspiration de Demy s'écartera ensuite du contexte réaliste, et pourtant chargé de rêves, de ce film. Il n'en cessera pas moins, dans toute son œuvre, de faire coïncider les petits faits de la vie quotidienne avec le merveilleux et le féerique, ce que sauront parfaitement transmettre les décors de Bernard Evein, et surtout la musique de Michel Legrand qui continueront d'enchanter son univers.

Ces deux collaborateurs seront cependant absents du générique du film américain de Demy, Model Shop qui, huit ans après, retrouve une Lola "désenchantée", loin des îles rêvées et de la chaleureuse et très ordinaire magie de l'Eldorado : après les rêves d'ailleurs, la tristesse du déracinement, et de tout petits rêves, ou bien plus de rêves du tout.

Programme 2018-19

 

Lola

France - 1961 - 90 minutes - noir et blanc

Réalisation : Jacques Demy
Scénario :Jacques Demy
Image : Raoul Coutard
Décors : Bernard Evein
Producteur : Georges de Beauregard
Musique : Michel Legrand
Interprètes : Anouk Aimée (Lola), Marc Michel (Roland Cassard), Alan Scott (Frankie), Jacques Harden (Michel), Elina Labourdette (Mme Desnoyers), Corinne Marchand (Daisy)

SUJET
Lola, danseuse de cabaret, attend depuis sept ans, avec son fils Yvon, le retour de Michel, l'homme de sa vie parti faire fortune dans une île du Pacifique. Elle retrouve Roland, un ami d'enfance qui retombe amoureux d'elle. Elle voit, lorsqu'il fait escale, un marin américain, Frankie, qui lui rappelle Michel ; Roland fait la connaissance de Mme Desnoyers et de sa fille Cécile, laquelle se lie d'amitié avec Frankie. Tandis que Lola chante et danse à l'Eldorado…

Les destins se croisent dans cette ville de Nantes dont le port évoque de lointains rivages et qui s'offre comme une invitation au voyage.